Ensemble avec Marie dans la ville de Pouytenga (Burkina Faso) le 13 novembre 2021

Le samedi 13 novembre, la salle polyvalente de la mission catholique de Pouytenga a accueilli l’événement Ensemble avec Marie de l’association Efesia.
Cette rencontre, présidée par Madame le haut-commissaire de la province de Kouritenga, a regroupé  plus de 80 participants autour du thème : « montée de la radicalisation et de l’extrémisme violent au Burkina : prévenir par le dialogue et la liberté religieuse et de croyances ».

La cérémonie a débuté par une prière dite par le frère Zougmore Boukaré pour confier la rencontre à la bienveillance divine et a été ponctué de 4 allocutions.

Le représentant du maire, tout en souhaitant la bienvenue aux participants s’est réjoui de la tenue de la rencontre dans sa commune qui constitue à melting-pot ethnique et culturelle du fait qu’elle compte des nigériens, nigérians, togolais, ghanéens, maliens, béninois…
Ce brassage, autrefois pacifiste est actuellement mise à mal par certains courants radicalistes. Il a donc félicité les organisatrice et souhaité bon vent à Efesia dans sa quête de vivre ensemble harmonieux entre les différentes religions.

Pour le président Efesia Fada, Efesia ne prône pas un quelconque syncrétisme religieux mais veut que chacun soit bon croyant ou qu’il soit, afin qu’advienne la paix et l’amour fraternel, enseigné par toutes les religions. 
Notons que ses interventions ont été entrecoupées de prestations de chants religieux catholiques et musulmans. 

L’imam Mahmadou Tarpaga à développé le thème en définissant l'extrémisme violent comme l’ensemble d’actions armées des groupes extrémistes qui légitime l’usage de la force au nom d’une idéologie politique ou religieuse pour changer un système politique ou social afin de l’adapter aux normes voulues.
Les causes sont multiples. D’une part cela peut naître de la famille ou de la société, de la religion, des réseaux sociaux… Et d’autre part que tous sont concernés par le phénomène. Citant la déclaration des évêques de la conférence épiscopale du Burkina - Niger de 2019 portant sur la situation sécuritaire national des deux pays , il dira que le terrorisme n’est pas une guerre de religion entre l’islam et le christianisme mais qu’il cible tout le monde sans distinction de religion d’appartenance politique, ethnique ou de zone…
Afin de lutter contre cette extrémisme il propose :
La sensibilisation dans les mosquées les églises
Les prêche visant à construire la paix
Les rencontres interreligieux pour mieux se connaître
Les activités de rapprochement selon l’esprit d’ Efesia
L’héritage à léguer à la génération fit future
Les prières et acte de foi
Il a également fait comprendre aux participants que l’islam est par essence, une religion de paix et que certaines pratiques relèvent de l’interprétation erronée de la foi islamique. 

Le responsable Efesia Kouritenga a annoncé la création d'une plateforme Efesia Pouytenga - Koupela afin de développer le message du vivre-ensemble dans le respect de chaque religions. 

Cette rencontre a permis de briser beaucoup de tabous. Le retour aux sources de la vraie foi a été préconisée comme atout indispensable dans la lutte contre les pratiques radicales et extremistes. 

Salifou MORIBIGA
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le comité d'orientation d'Ensemble avec Marie s'est réuni le samedi 20 novembre dans une ambiance chaleureuse et fraternelle chez les Soeurs de St Joseph de Cluny à Paris rue du faubourg Saint-Jacques.  

Cela a été l'occasion d'échanger sur les 9 points suivants 

  1. Le bilan de cette année 2021 : les nombreuses rencontres qui ont pu se réaliser en Afrique et les rencontres en distanciel en France, une 30aine malgré les freins de la pandémie
  2. Les projets France et international : une quinzaine de rencontres sont prévues en France durant le printemps 2022.
    Nous nous déployons en Irak, au Maroc, à Madagascar et à la Réunion.
    Les maisonnées de la paix vont se lancer dans une dizaine de ville en France, Belgique et Maroc. Pour intégrer une maisonnée ou vous renseigner, contacter Périne Roland-Gosselin Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
  3. Le projet jeunes : Un très beau démarrage avec une forte demande de la part des établissements scolaires. Les partenariats se mutiplient et l'équipe de pilotage se structure. Celle-ci recherche activement des bénévoles qui seront formés pour encadrer les interventions dans les collèges/lycées sous contrat, aumôneries (contacter Sybille Dubois Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). 
  4. La nouvelle brochure en français en cours de traduction en anglais, arabe et espagnol ici
  5. Le projet d'articulation spirituel/sociétal : Notre société a une diversité de spiritualités. Il faut accrocher humanisme à spiritualité
    Ensemble avec Marie doit devenir une référence sur les sujets d’actualité qui peuvent être fragmentant, comment créer un courant d'opinion? La création d'un comité éditorial serait sans doute la réponse, nous continuons à y réflechir.
  6. Charte éthique et fonctionnelle pour EAM + CRM : présentation de la charte ethique et fonctionnelle disponible sur notre intranet
  7. Colloque Marie chez les penseurs contemporains :  ce 3ème colloque en partenariat avec l'ISTR se déroulera en 5 février 2023. 
  8. Relations institutionnelles : nous sommes soutenus par le Secours Catholique, les Apprentis d'Auteuil, l'ISTR, la Fondation Notre-Dame, et nous continuons cette démarche de reconnaissance auprès des institutions ecclesiales, ministerielles et associatives.
  9. Rencontre du 6 février à St Sulpice : "Au début de tout, la confiance" sera le thème de cette rencontre qui se tiendra de 14h30 à 18h00 à l'église Saint-Sulpice de Paris, avec Henri de la Hougue, Karima Berger, Isabelle Saint-Martin, Christian Delorme et de nombreux témoignages. Une chorale d'enfants et de jeunes (musulmans et chrétiens) consitutée pour l'occasion interpretera 4 chants sous la direction de Laurent Grzybowski.
    Un forum de 11 stands animés par de très nombreuses associations ou il sera facile d'échanger autour de la fraternité, la confiance à chaque étape de vie, de la conception à la mort. 
  10. Appel de bénévoles pour nous soutenir : un webmaster et des animateurs pour les Classes Ensemble avec Marie

 

Le 9 octobre 2021, Gérard Testard et Abdelhak Sahli, président des Scouts Musulmans de France, ont signé une convention de collaboration pour l'animation des classes Ensemble avec Marie. 

Nous nous réjouissons de cette nouvelle qui va nous aider dans la mise en oeuvre de notre mission. Nous pourrons co-animer régulièrement nos interventions auprès des jeunes et développer ensemble des outils. Et cette nouvelle renforce encore davantage nos liens d'amitié avec ce mouvement présent à nos côtés depuis le début.

Merci aux Scouts Musulmans de France et tout particulièrement à Abdelhak Sahli qui s'est déjà investi avec nous dans des classes et lors de notre journée de formation. 

logoClassessanscadre
Sybille Dubois
Coordinatrice des Classes Ensemble avec Marie 

 

Plus de 250 personnes se sont réunies dans l’église St Embroise de Kisenso le dimanche 8 août 2021.
C’est dans une région difficile d’accès (seuls les 4x4 peuvent pratiquer les pistes de sable) qu’a eu lieu cette rencontre attendue par les importantes communautés chrétiennes et musulmanes sur le thème « la vie de la Vierge Marie dans la Bible et le Coran ».
La communauté Efesia, organisatrice de la rencontre était entourée des frères Claver Iboso et Rodrigue Mukanda, accueillis pas les missionnaires des fils de l’Immaculée Conception implantés dans cette zone (...).
Le père Jean-Claude TABU et l’Imam ABUBAKAR firent la prière d’ouverture suivi du mot d'accueil du coordonnateur Benjamin MAKUTU remerciant les membres de la communauté Efesia à l'origine de cette rencontre (...).
Après la lecture des textes de la Bible et du Coran par le père Jean-Claude et le frère musulman, l’Imam ABUBAKAR parla de la vie de la Vierge Marie dans le Saint Coran reservant une place de choix à Marie suivi du commentaire du père Evariste SANDUKU et d’un intermède musical catholique (...). 

Une prière clôtura cette belle après-midi avant la bénédiction de l’assemblée et le partage d’un verre d’amitié et de photos.

Benjamin MAKUTU
Coordonnateur Efesia Kinshasa (République Démocratique du Congo)

Le samedi 21 août s’est tenue dans la salle de réunion du FOYER SAINT JOSEPH de KOUPELA (Burkina Faso), l’évènement Ensemble avec Marie organisé par l’association Efesia Kouritenga/Koupela. 

Cette rencontre, présidée par le maire de la commune de Koupéla, a regroupé une centaine de participants autour du thème : « Montée de la radicalisation et de l’extrémisme violent au Burkina : prévenir par le dialogue et la liberté religieuse et de croyance ».

La cérémonie a débuté par une prière dite par le frère OUBDA de la communauté musulmane pour confier la rencontre à la bienveillance divine. Le responsable EFESIA Koupéla, après avoir souhaité la bienvenue à tous, s’est réjoui de la tenue de l’évènement et a souhaité l’accompagnement des autorités locales, des leaders religieux et de EFESIA Fada pour son rayonnement au Kouritenga.

Pour le Président EFESIA Fada, EFESIA ne prône pas un quelconque syncrétisme religieux mais veut que chacun soit bon croyant où qu’il soit, afin qu’adviennent la paix et l’amour fraternel enseignés par toutes les religions. (...)

Notons que ces interventions ont été entrecoupées de prestations de chants religieux catholiques et musulmans. (...)

Pour ce qui est du deuxième thème, « la figure de Marie dans la Bible », il sera dit que pour le chrétien catholique, « Marie est saluée comme un membre suréminent et absolument unique de l’Église. Elle occupe la place la plus élevée au-dessous du Christ et elle nous est toute proche. Marie est pour l’Église un modèle admirable de virginité et de maternité, un modèle de foi, de charité et de parfaite union au christ ». (cf Concile Vatican II)

Iman Mahamoudou Tarpaga, ajoutera dans les causes de la radicalisation et de l’extrémisme violent l’absence de l’école dans les zones les plus affectées. Il conclura que tout part de l’éducation reçue en famille certes, mais que l’école joue un grand rôle dans la formation des futurs citoyens du pays. (...)

Pour ce qui est de la place de Maryam ou Myriam, elle est citée 34 fois au total dans le coran, 23 fois avec le nom de son fils et 11 fois seule. Son nom est très répandu parmi les chrétiens et les musulmans. En conclusion, il a rappelé que son rang et son statut obligent les musulmans à la respecter et avec comme devoir de lui rendre justice en la défendant de toutes calomnies ou dénigrement. (...)

Les questions de compréhension et les commentaires des participants ont enrichi les exposés. 

C’est donc un public bien servi qui a pris part à cette rencontre.

Etienne Désiré YAMEOGO
Responsable du noyau EFESIA Kouritenga